STRAKON 2020 : Le logiciel pour la prochaine décennie

Avec la nouvelle version 2020, le logiciel de modélisation et de conception STRAKON de DICAD étend sa gamme de fonctions dans des domaines importants autour de la conception des structures.

Le logiciel durable devient, à chaque nouvelle version, meilleur, plus précieux et plus complet. La nouvelle version 2020 élargit la gamme de services de STRAKON avec des fonctions supplémentaires - par exemple dans les domaines de l'architecture, de l'ingénierie, de la planification d'éléments préfabriqués, du renforcement, de la BIM coopérative ou de la planification de ponts en 3D. Les nouvelles fonctions assurent pour les entreprises des procédures plus rationnels et permettent aux concepteurs de bien se préparer aux tâches et défis de la prochaine décennie.

Un nouveau concept pour la construction de ponts en 3D

Avec le nouveau concept pour la construction de ponts, la version STRAKON 2020 perfectionne sa vaste palette d'outils grâce auxquels les projets complexes de superstructure de pont peuvent être facilement créés et modifiés de manière flexible. Les données de tracés et de pentes nécessaires à la conception peuvent au choix être importées ou saisies manuellement. Le long des tracés 3D ainsi générés, se définissent des plateformes sur la base desquels des sections transversales peuvent être adaptées individuellement. Le pont peut être le cas échéant, intégré dans une modélisation numérique du terrain. Cela permet de concevoir aisément des superstructures de ponts, même complexes, en trois dimensions.

Nouveau concept de construction de pont BIM

Nouveau concept de construction de pont BIM

Si les données sont modifiées, l'ensemble de la superstructure s'adapte automatiquement au nouveau tracé. La sous-structure du pont, comme les piliers ou les butées, peuvent être également facilement intégrés dans ce concept.

Travailler efficacement avec les présentations 3D

STRAKON 2020 propose également des solutions astucieuses pour la création d’éléments de construction 3D identiques ou similaires. Par exemple, des éléments uniques 3D avec des pièces intégrées et des renforts de cube peuvent être enregistrés dans la bibliothèque en tant qu’élément FLEX. La pièce FLEX peut ensuite être intégrée dans un projet et adaptée aux exigences géométriques. Par exemple, un puisard composé de divers éléments 3D et d'un renfort cubique peut être enregistré dans la bibliothèque. Lors de la pose il peut être individuellement adapté dans la géométrie.

L'avantage : il n'est pas nécessaire de modéliser plusieurs fois des objets complexes identiques ou similaires et les renforts cubiques existants s'adaptent automatiquement à la nouvelle géométrie. Si les éléments Flex enregistrés dans la bibliothèque ne sont pas intégrés à des éléments individuels lors de leur insertion, tous les exemplaires insérés, y compris les renforts cubiques, se modifient automatiquement dès lors qu'un composant Flex inséré est modifié.

Modèles 3D - fenêtres avec armatures et coffrages interchangeables

Modèles 3D - fenêtres avec armatures et coffrages interchangeables

Un passage facilité de la 2D à la 3D

Une modélisation plus simple des immeubles à étages et une meilleure aide pour passer de la 2D à la 3D sont rendues possibles par le nouveau "PLANAR KONZEPT", qui a été intégré dans l'outil d'orientation et de contrôle de STRAKON-Cube. Ici, les plans sont saisis dans la vue de dessus, ce qui simplifie le processus de conception en 3D. Comme pour la planification en 2D, l'utilisateur travaille sur un niveau de hauteur et peut saisir et modifier des éléments en 3D. En particulier, la modification des largeurs, hauteurs et longueurs des murs dans la vue de dessus est rendue plus confortable par une nouvelle fonction d'édition.

Les nouveaux éléments "Poutre" et "Pilier" peuvent être modifiés de manière tout aussi intuitive. Afin que l'utilisateur sache à quel niveau de hauteur il se trouve, les hauteurs des niveaux structurels sont affichées en permanence.

La paroi du cube a également été étendue sur le plan fonctionnel : les hauteurs des murs peuvent désormais être définies globalement ou localement à l'aide des niveaux/hauteurs. Les ouvertures dans les murs peuvent être définies à des points de repères, grâce à un concept de saisie amélioré. Une fonction supplémentaire permet de diviser les murs et de modifier l'épaisseur d'une paroi partielle. Le nouveau "SmartClick" de STRAKON-Cube permet de travailler plus rapidement à différents endroits, par exemple en appelant des fonctions tout en reprenant en même temps les paramètres de l'élément approché ou en offrant la possibilité de relier des murs ou des lignes, de les raccourcir et de générer des intersections.

Passer plus rapidement de la modélisation 3D au plan 3D

STRAKON 2020 génère automatiquement des plans 3D justes à partir du modèle 3D et soulage les utilisateurs du travail fastidieux du dessin en 2D. Les paramètres par défaut du programme garantissent que les plans, les vues et les sections soient représentés correctement. La fonction vue d’ingénieur affiche les vues des plafonds d'une manière adaptée. Les surfaces des éléments en hauteur, tels que les murs ou les piliers, sont automatiquement marquées d'une couleur ou hachuré de manière standard selon les paramètres, ce qui augmente la lisibilité des plans. Les ouvertures et les renfoncements sont automatiquement marqués d'une croix ou d’une diagonale dans la vue 3D. Les éléments et les composants peuvent être marqués automatiquement dans le plan. Les caractéristiques des surfaces d’éléments sont également affichées automatiquement, par exemple pour marquer le côté remplissage des éléments préfabriquées dans le plan avec un symbole.

L’armature du cube dans la modélisation de manière efficace

Le "armature du cube" a également été étendu qui à côté de l’armature en 3D, permet de saisir directement les armatures dans le modèle 3D, d'afficher automatiquement les armatures dans les vues en 3D de celles-ci et de les positionner dans le plan. En plus de la pose polygonale de barres d'acier, différentes formes de cintrage standard peuvent être sélectionnées automatiquement pour les reporter directement. L'armature cubique reconnait automatiquement les autres armatures existantes et si nécessaire ajuste l’espacement en conséquence. Une pose à plat de barres d'acier est possible, ainsi que des cintrages libres sans raccordement aux contours du coffrage. Avec les nouveaux treillis cubiques, des opérations peuvent être définies et celles-ci peuvent être transposées avec des treillis d'armature directement dans le modèle 3D, en tenant compte des réglages effectués précédemment.

Le renforcement du cube peut être entré directement dans le modèle

Le renforcement du cube peut être entré directement dans le modèle

Le travail en commun facilité

Afin de pouvoir travailler sur un projet en 3D à plusieurs et en même temps, les modélisations des étages ou les étapes de construction ont été jusqu’à présent créées dans des plans différents. En utilisant des références de modélisation, chaque employé pouvait voir l’ensemble du projet et l'utiliser.

Avec la nouvelle fonction "Modélisation du projet" de STRAKON 2020, la modélisation 3D est générée dans la zone de travail ou du projet, indépendamment du plan. Cela permet à plusieurs personnes non seulement de travailler simultanément sur le projet global, mais aussi de le modifier au travers de plusieurs sous-projets, dans la mesure où ces personnes ont les accréditations nécessaires. Dès qu'un employé travaille sur un projet partiel, ceci est visible par les autres, mais verrouillé pour le traitement. Une fois que tous les employés ont validé leurs sous-projets, le projet global peut à nouveau être traité, quel que soit l’étage.

BIM et VR, ERP et PPS

Les projets sont réalisés de plus en plus souvent en utilisant la méthode de modélisation BIM. À cette fin, les projets 3D avec les éléments de construction doivent être échangés entre les participants via le format de données IFC. STRAKON 2020 prend en charge la norme IFC 2x3 et IFC 4.0. L’armature 3D est échangé en tant qu’armature "réelle" avec toutes ses propriétés telles que le diamètre, le numéro de position, etc. ainsi que les géométries des éléments 3D, des éléments FLEX ou des éléments intégrés.

STRAKON 2020 indique désormais si tous les éléments ont été importés correctement lors de l'importation IFC au moyen d'un protocole de contrôle. Si le fichier IFC est transféré vers un système de présentation VR, les projets peuvent également être visualisés à l'aide de lunettes VR, et ce avec les couleurs des matériaux définies dans STRAKON. Les données STRAKON peuvent également être échangées avec les systèmes ERP, PPS et AVA, y compris toutes les données de géométrie, de production et de calcul. Pour minimiser la taille des données, les données de géométrie peuvent être séparées si nécessaire.

Pour les projets de préfabrication STRAKON prévus en liaison avec un système ERP/PPS, une nouvelle synchronisation des données permet un échange de données bidirectionnel. Ainsi, les données 3D/BIM peuvent non seulement être transférées vers le système ERP, mais peuvent également être synchronisées du système ERP vers la CAO. Ces données peuvent ensuite être utilisées dans STRAKON pour des visualisations ou l’étude des référencements.

Eléments de construction 3D paramétrés

Les éléments de construction intégrés en 3D peuvent être positionnés de manière encore plus flexible dans STRAKON 2020 - soit par défaut, soit comme prochaine position libre ou comme numéro de position fixe. Il est également possible d'attribuer des sous-postes aux éléments intégrés en 3D. Avec les nouveaux éléments de construction paramétrés, plusieurs exemplaires d’un élément de construction 3D., avec des longueurs différentes par exemple, peuvent être installés. Ces longueurs sont alors répertoriées dans le sous-poste correspondant de la liste des éléments d'installation ou additionnées en mètres courants. Les armatures qui appartiennent à un élément de construction peuvent maintenant être enregistrées comme armatures en cube dans l’élément de construction 3D. Si un élément de construction est ensuite rajouté au projet, l'armature est également automatiquement transférée dans la liste des aciers.

De nouvelles fonctions d'architecture pour les ingénieurs en structure

En raison d'une demande croissante, STRAKON continue d'étendre sa gamme de fonctions pour les ingénieurs en structure. Ce domaine devient de plus en plus important pour nos clients - outre les domaines de la construction de bâtiments, ingénierie, de la construction de ponts, du génie civil et de la construction préfabriquée - dont l'activité principale est la conception de structures. A cet effet, STRAKON 2020 a été élargi de diverses fonctions, comme par exemple les pièces : leur type d'utilisation sont désormais pris en compte ainsi que la mise en place des murs et des sols. Les données relatives aux pièces telles que le périmètre, la surface, le volume de la pièce, etc. peuvent être complétées par des caractéristiques individuelles et être automatiquement évaluées dans une liste de pièces.

Chambres - Architecture pour les ingénieurs en structure

Chambres - Architecture pour les ingénieurs en structure

L'analyse automatique a également été étendue pour les surfaces murales ou les listes d'éléments, qui sont automatiquement triées par étage selon la structure du projet. Une liste d’éléments Flex en fonction des types de pièces indique immédiatement combien de pièces similaires sont contenues dans le projet, ce qui simplifie le travail des dessinateurs.

La présentation du projet a également été élargie : les projets en 3D peuvent désormais être présentés de manière réelle, avec une représentation réaliste des ombres sous forme de perspectives ou des visites virtuelles.

Présentation dynamique du projet directement dans le modèle 3D

les dernières nouvelles

Contactez-nous

Vous êtes intéressé ?

Laissez-nous vous conseiller et découvrez les avantages particuliers que notre logiciel peut vous offrir.

Contactez-nous